Le rappeur, dont un nouvel album est en cours de finalisation, vient de publier un freestyle virulent de 4 minutes 30 au president Donald Trump.

« C’est le calme avant la tempête. » Eminem a enflammé, mardi 10 octobre, la cérémonie BET Hip-Hop, en lâchant un violent freestyle de quatre minutes trente, visant uniquement à critiquer Donald Trump.

Dans un parking de Detroit, sweat à capuche noir, casquette et chaîne en or, le rappeur affiche une barbe de trois jours, avant d’enchaîner le président américain, décrit comme « un kamikaze qui va sûrement provoquer un holocauste nucléaire » avec la Corée du Nord.