Me Babou « La femme que j’ai épousée était la banquière de Déguene Chimère… »

Dans un entretien accordé au journal L’Obs, Me Abdoulaye Babou a levé un coin du voile sur son remariage intervenu quelques mois seulement après le décès de Déguène Chimère Diallo, malgré ses déclarations publiques de rester célibataire pour le reste de sa vie.

« Après ma déclaration devant la tombe de Sokhna Déguène, des voix se sont élevées. D’abord, les religieux m’ont dit qu’un musulman, surtout qui se réclame proche de Serigne Touba, ne pouvait prononcer une telle phrase. Dieu nous ayant instruit, à travers le Coran, de nous marier et de nous multiplier. Ils m’ont convaincu. Et je le révèle pour la première fois : j’ai jeûné pendant 3 jours pour demander pardon à mon Seigneur d’avoir prononcé cette phrase. Je ne m’imagine rester célibataire éternellement« , explique l’avocat.

Il poursuit : « tout homme a besoin de compagnie. Ces deux raisons cumulées m’ont ramené sur le droit chemin. Ceux qui m’ont hâtivement jugé doivent pouvoir se mettre à ma place… Niit koudoul dioum amoul«

Cependant, Me Abdoulaye Babou s’est prononcé sur son choix d’épouser une soi-disant amie de sa défunte femme.

« C’est absolument faux. Je ne sais pas d’où on tient cette version. Celle que j’ai épousée est une banquière qui gérait le compte de Déguène Chimère Diallo. Hormis les relations de travail, rien ne les liait… Jamais, du vivant de Déguène, l’idée ne m’a traversé de chercher une autre, a fortiori une amie ou connaissance« , rassure-t-il.