Mort de Henry Diatta: Henriette sambou donne sa version

L’enquête sur la mort de l’instituteur Henry Diatta se poursuit. D’après la Radio Futur médias, la présumée meurtrière, Henriette Sambou, a reconnu les faits. Cependant, elle a avoué avoir accouru pour appeler les secours. Pour expliquer son geste, elle a laissé entendre que le défunt avait fini par l’énerver. Et c’est après moult avertissements, qu’elle lui a porté le coup fatal.

Selon la Rfm, elle pourrait bénéficier de circonstances atténuantes. Deson côté, le parquet n’a pas visé le meurtre. Actuellement, les prévenus attendent la désignation, par le tribunal, d’un juge d’instruction. C’est ce qui aurait retardé leur audition de ce mercredi. La Rfm renseigne que les prévenus, interpellés pour non assistance à une personne en danger, pourraient retrouver la liberté. Tout le contraire de la maman de la fille qui devrait répondre du chef d’accusation de vente illégale de boisson alcoolisée.