Bombardier : «Je plains Gris et Balla Gaye 2»

Bombardier n’aimerait pas être à la place de Gris Bordeaux et Balla Gaye 2, qui s’affrontent le 31 mars prochain au stade Léopold Senghor. Surtout à la place du vaincu.

«En tant que sportif, je plains ces deux lutteurs, clame le Mbourois dans un entretien avec L’Observateur. Ils sont tous les deux dans une situation très compliqué, chacun a perdu son dernier combat. Le 31 mars prochain, on verra un combat choc, parce que Balla Gaye et Gris Bordeaux veulent se refaire une santé.»

Bombardier s’interroge sur la direction qui prendra la carrière du vaincu. «C’est là, tout l’enjeu du combat», décrète-t-il.