Scroll to Top

PIKINE TALLY BOUBESS: «Je lui réclamais juste des caresses sur mon se…xe. elle voulait que je la pénètre, mais j’ai …

By El Malick Faye / Published on mardi, 26 Déc 2017 14:58 / 1 Comment / 40 views

FACE A LA FURIE D’UNE FOULE A PIKINE TALLY BOUBESS: La police extirpe le violeur des toilettes et le sauve d’un lynchage
Le vigile A.W. Barry a échappé de justesse à une effroyable vindicte populaire, grâce à la prompte intervention des hommes du commissaire de police de l’arrondissement de Pikine, Adramé Sarr. Le Guinéen s’était enfermé dans les toilettes avec la fille de son ancienne colocataire pour abuser d’elle, lorsqu’il a été surpris en pleins ébats par la grand-mère de la gamine.

La tentative d’expédition punitive contre le présumé violeur de l’adolescente Nd. S.K, domiciliée à Pikine Tally Boubess, a été tuée dans l’œuf par la police de Pikine. La grand-mère de la petite voulait se soulager, mais elle trouve que les toilettes étaient occupées. Ignorant sans doute que son ancien colocataire A.W. Barry s’était retranché à l’intérieur avec sa petite-fille de 11 ans. Le gus prend peur, serre fortement la gamine contre lui et la bâillonne. Il roule de gros yeux terrifiés, promène le regard aux quatre coins des toilettes et cherche une échappatoire. Elle somme l’adolescente de se taire et tente d’escalader le mur mitoyen pour se tirer du pétrin.

Barry s’enferme avec la fille dans les toilettes et refuse d’ouvrir la porte

Après une longue attente, la grand-mère de la fille tambourine encore à la porte et demande avec insistance à l’occupant de faire vite. Soudain, elle entend des gémissements à l’intérieur et soupçonne des ébats sexuels entre colocataires. Elle s’isole un peu, garde une oreille attentive et guette la sortie des occupants des toilettes. Mais, grande fut sa stupéfaction lorsqu’elle voit sa petite-fille sortir des WC. Elle hurle de rage, s’approche et tombe sur le nommé A.W. Barry. Qui s’empresse de faire le mur mitoyen des toilettes et se retrouve dans l’autre compartiment. Il s’enferme à double tours de clef et refuse catégoriquement d’ouvrir la porte.
La vieille dame crie au viol de sa petite-fille, bloque la porte des toilettes et alerte les autres colocataires de l’immeuble. Qui accourent, interpellent le présumé violeur et lui demandent de sortir. Ils crachent du venin à tout-va, tapent avec fracas à la porte et menacent de la défoncer. Mais, Barry campe sur sa position, s’arroche au loquet et verrouille la porte. Des gens soupçonnent un lynchage mortel du vigile, s’interposent et tentent de calmer les éruptions de colère de la foule. En vain. Ils téléphonent aux limiers de Pikine, qui extirpent le présumé pédophile des griffes de la foule en furie et le conduisent sous bonne escorte au commissariat.

«Il m’a sodomisée dans les toilettes lorsque ma grand-mère a tapé à la porté»

La victime a expliqué les circonstances de sa mésaventure. Elle affirme avoir été longtemps la cible des avances de son kidnappeur sexuel. Mais, à chaque fois, elle repoussait les assiduités de Barry et jouait parfois à l’évitement avec lui lorsque ce dernier venait leur rendre visite dans la maison. «Il m’a entraînée de force dans les toilettes et m’a bâillonnée avec sa main. Il m’a ensuite ligotée les mains par-derrière puis sodomisée. Quand il a voulu me pénétrer, je me suis débattue. C’est sur ces entrefaites que ma grand-mère a frappé à la porte. Barry m’a demandé de garder le silence, avant de tenter d’escalader le mur. Il a été cependant aperçu par ma grand-mère, qui a ameuté le voisinage par des cris de détresse. Il a été enfermé à double tours de clef dans les toilettes par les voisins le temps que ma grand-mère et moi allions alerter la police», a soutenu la fille.

«Je lui réclamais juste des caresses sur mon sexe. elle voulait que je la pénètre, mais j’ai refusé»

Barry a reconnu les faits incriminés et évoqué l’excuse de provocation de la part de l’adolescente. Il affirme avoir été suivi jusque dans les toilettes par la fille, qui lui réclamait sans cesse une pièce de 100 francs. Ainsi, il lui a demandé de lui caresser le sexe. «Elle a accepté. Je me suis assise à même le sol dans les toilettes, et elle s’est mise à cheval sur moi et a commencé à me caresser tranquillement le sexe. A un moment donné, elle voulait que je la pénètre, mais j’ai refusé en raison de son jeune âge, car je ne voulais pas la blesser. Sa grand-mère a brisé net mon élan. Son oncle m’a hébergé depuis mon arrivée au Sénégal en 2013», a déclaré le ressortissant guinéen. Il a été déféré au parquet vendredi dernier par la police de Pikine pour tentative de viol, actes de pédophilie et détournement de mineure.

Vieux Père NDIAYE

jotaay.net

One thought on “PIKINE TALLY BOUBESS: «Je lui réclamais juste des caresses sur mon se…xe. elle voulait que je la pénètre, mais j’ai …”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *