Scroll to Top

MANGA 2 REPOND A MBAYE GUEYE

By El Malick Faye / Published on vendredi, 13 Avr 2018 11:40 / No Comments / 8 views

MANGA 2 REPOND A MBAYE GUEYE SUR LES SANCTIONES ELEVEES DU CNG: «C’est dur, mais aller en grève n’est pas la solution»

L’ancien champion sérère n’est pas d’accord avec Mbaye Guèye. Manga 2 souligne que cela ne sert à rien d’aller en grève de six mois pour contester les sanctions pécuniaires du Cng.

Pour l’ancien roi des arènes, Manga 2, aller en grève pour contester les sanctions pécuniaires qu’inflige le Cng aux lutteurs n’est pas la solution. «Quelqu’un a dit que les lutteurs doivent aller en grève de six mois, ce n’est pas la solution. Pour moi, ce n’est pas important, car un lutteur peut rester un voire deux ans sans compétir, donc il n’y a pas d’impact, même si c’est dur. Six mois, ce n’est rien dans l’arène sénégalaise. Ce sont plutôt les jeunes qui émergent qui vont en pâtir, mais pas ceux qui sont en haut», a expliqué l’ancien terreur des arènes.

«Si on revendique, on le fait pour tout le monde, mais pas parce qu’on a touché à son lutteur»

Pour ce dernier, les gens qui s’agitent autour de ce sujet (managers et anciennes gloires) doivent le faire devant le Cng, qui leur donne l’occasion à chaque début de saison de discuter des problèmes de cette discipline. «Le règlement est confectionné par des êtres humains et si vous n’êtes pas d’accord, il faut le dire lors des séances de travail qu’organise le Cng à la veille de chaque début de saison», dit-il, avant de tacler par ricochet Mbaye Guèye et Cie. «Il ne faut pas attendre maintenant pour poser le problème de l’argent des sanctions, peut-être parce que j’ai un lutteur qu’on a touché et donc je revendique. Il faut revendiquer pour l’ensemble des athlètes, mais pas individualiser le débat», assène Manga 2, qui invite les acteurs de la lutte à prôner le dialogue pour trouver une solution à cette polémique.

«Les victoires par avertissements sont changeables»

D’ailleurs, pour Manga 2, les victoires par avertissements sont changeables, car ce sont des hommes qui ont travaillé sur ça. Et Alioune Sarr a toujours dit que sa porte est ouverte pour l’intérêt de ce sport. Pour la destination de cet argent, le champion sérère souligne qu’il retourne dans la lutte. «Ce n’est pas à moi de le dire, mais je sais que cet argent est pour le développement de la lutte. Le président travaille avec la sélection nationale et il dépense beaucoup d’argent. En dehors de la sélection nationale, il y a des cas sociaux concernant les anciennes gloires qui sollicitent souvent le Cng».

jotaay.net/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.