Scroll to Top

La colère de cette femme qui ne trouve pas de prothèse de sa couleur de peau

By Diack Sall / Published on jeudi, 17 Août 2017 08:28 / No Comments / 125 views

Récemment amputée de sa jambe gauche, Rahab Wanjau a eu le choix entre deux prothèses différentes: une claire, et l’autre trop foncée. Sans prothèse personnalisée, la jeune femme a beaucoup de mal à accepter son nouveau corps.

Née avec une déformation du tibia gauche, Rahab Wanjau, une canadienne de 30 ans, s’est vue obligée de se faire amputer la jambe sous recommandation de ses médecins, en juin dernier.

Si l’opération et la revalidation de la jeune femme se sont bien déroulés, c’est lors du choix de sa prothèse que les choses ont mal tourné. Rahab a en effet eu le choix entre une prothèse blanche, ou une beaucoup trop foncée pour son teint de peau… et rien d’autre. Pour une prothèse personnalisée, Rahab aurait été obligée de payer de sa poche, tandis que les deux modèles de base sont remboursés.

La jeune femme a alors choisi la prothèse la plus claire, et a tenté de la teindre elle-même, sans succès. Comme Rahab l’a raconté au Huffington Post, la couleur est tellement éloignée de celle de sa peau que de parfaits inconnus l’arrêtent dans la rue pour lui poser des questions.

« J’adorerais me sentir entière à nouveau, me sentir plus confiante, adopter cette part artificielle qui fait maintenant partie de mon corps », a expliqué la jeune femme. « J’élève ma fille, et j’aimerais qu’elle ait confiance en elle, et qu’elle s’apprécie. Mais comment est-ce possible si je suis incapable de le ressentir moi-même? »

« Ce n’est pas un luxe! »

Rahab a partagé sa colère dans une publication sur Facebook, et en a profité pour apostropher plusieurs compagnies qui fabriquent des prothèses. « Ce n’est pas juste du tout! Ce n’est pas un luxe! Pourquoi existe-t-il des centaines de nuances de fond de teint ? Des milliers de nuances de peinture pour nos maisons ? Des voitures dans une variété de couleurs, marques, formes et modèles… Et pourquoi ne peuvent-ils pas fabriquer au moins 10 nuances de coquilles Prosthétiques de pied, afin que je puisse au moins choisir une nuance proche de mon teint, si ce n’est la même? », s’est-elle interrogée.

L’une des compagnies, Ottoxo, a confirmé qu’une prothèse de la couleur de peau de Rahab coutait plus cher. Elle a cependant admis que cette situation était inadmissible et ne pouvait plus durer.

The War Amps, une association qui aide les personnes amputées à s’accepter à quant à elle remercié la jeune femme d’avoir attiré son attention sur le problème. « Nous travaillons avec les gouvernements, le métier et l’industrie pour mettre en lumière les problèmes rencontrés par les personnes amputées ».

Selon plusieurs études sur le sujet, l’apparence d’une prothèse est très importante dans son acceptation par le patient. Les qualités esthétiques de la prothèse peuvent en effet améliorer l’image que le patient a de lui-même, ainsi que son bien-être psychologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.