Voici ce que Matar Bâ a dit à Aliou Cissé et les joueurs

Le ministre des sports a félicité l’équipe du Sénégal à la tête de laquelle se trouve le sélectionneur Aliou Cissé, après sa victoire qui les met à un pas de la qualification au mondial 2018. Selon Mactar Ba, qui se prononçait sur Walfadjri, ce n’est pas l’heure des congratulations car ce qu’il faut c’est la qualification qui n’est pas encore acquise.

Le ministre des sports est aussi sous pression et pour lui cette pression ne prendra fin que si les lions qualifient le Sénégal au mondiale 2018 qui aura lieu en Russie.

« Il faut féliciter l’ensemble des acteurs : les joueurs, l’encadrement technique, la fédération. Nous rappelons que l’Etat continuera à faire le travail nécessaire, à réunir toutes les conditions, parce qu’on dit qu’il fallait créer toutes les conditions pour demander à la fédération, à Aliou Cissé, aux joueurs de nous amener la victoire », a d’abord souligné le ministre des sports.

Matar Ba de renchérir : « Je me rappelle quand j’ai rendu visite à l’équipe le lundi passé (Ndlr : Lundi 02 octobre 2017), je leur ai dit: ‘toutes les conditions sont réunies, battez-vous et arrachez cette victoire et revenez’ ».

Maintenant que la victoire est acquise, que le Sénégal est relancé, que les choses semblent avoir une bonne augure, que les espoirs renaissent dans l’esprit du peuple, des amateurs de foot particulièrement, le ministre des sports demande de ne pas vite aller en besogne, car il y a encore du chemin à faire pour cette qualification.

« Maintenant il ne faut pas se déconcentrer, il faut continuer à se concentrer et finir d’une belle manière contre l’Afrique du Sud parce qu’il nous reste encore quelque chose et tant qu’il reste quelque chose, il n’y a pas la qualification », a averti Matar Ba pour dire que ce n’est pas l’heure des grands honneurs ou de bomber la poitrine.

Il poursuit : « Il faut y aller, il faut se mettre dans la tête que rien n’est joué. Il faut donc gagner en Afrique du Sud, gagner au Sénégal pour clôturer et survoler cette poule. Je pense qu’ils (les Lions et Aliou Cissé) ont fait du bon travail et l’Etat aussi, au niveau des services du ministère des sports, a réuni toutes les conditions, surtout au niveau de la logistique et tout, pour permettre à notre équipe nationale d’être dans d’excellentes conditions de préparation et de participation dans cette phase ».