Scroll to Top

Coups et blessures volontaires: Elle s’agrippe aux t*sticules de son ex-mari et perd huit dents

By El Malick Faye / Published on mercredi, 11 Déc 2019 15:39 / No Comments / 122 views

La maison des Diagne et des Diaw est séparée par trois concessions. Une idylle naît entre leurs deux enfants.Après trois ans de relation, P. N. Diagne (34 ans) et S. Diaw se sont dit oui. Leur mariage durera six ans jusqu’au jour où S. Diaw insulta sa belle-mère.
Un acte que son mari ne lui pardonne pas. Il la chasse. Le père de S. Diaw essaie de régler la situation, il ramène sa fille au foyer conjugal. Mais le mari refuse de reprendre sa femme et la chasse à nouveau. Le divorce est prononcé. S. Diaw tente de retourner avec son mari, en vain.

Devant la barre du tribunal de grande instance de Mbour, P. N. Diagne assure qu’il ne veut pas d’une femme qui insulte sa mère. En effet, les faits remontent au 04 novembre dernier, S. Diaw se rend chez son ex-mari pour discuter avec lui. La rencontre vire à la bagarre. D’après P. N. Diagne, S. Diaw l’aurait surpris en haut des escaliers et tiré par derrière. « Elle s’est agrippée à mes testicules, la douleur était si intense que je l’ai bousculée. Elle a dégringolé des l’escaliers. J’avais tellement peur que j’ai pris la fuite parce que je savais que si son père et sa famille me trouvaient chez moi ils allaient me lyncher », explique P. N. Diagne.

Effrayé, l’homme est resté caché durant trois jours par peur de représailles. « Un jour, je suis parti chez moi pour me laver et changer mes habits. Ma mère m’a dit que la police était à ma recherche. Je me suis alors rendu à la police », dit-il.

Dans sa chute, S. Diaw a perdu huit dents. Elle prétend que son ex-époux lui a donné un coup. Son avocat, Me Séne a réclamé la rondelette somme de 10.000.000 de francs CFA en remboursement de tous les préjudices confondus.

Toutefois, l’avocat du prévenu a plaidé l’apaisement. Puisque pour Me Fall, le couple a un garçon de 3 ans. Mieux, il assure que seul Dieu sait ce qu’il réserve au couple les années à venir.
La décision du tribunal est attendue la semaine prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.