Scroll to Top

Révélation : (Italie) Ousseynou Sy voulait tuer les enfants dans le bus, voici ce qu’il a dit !

By El Malick Faye / Published on mercredi, 20 Mar 2019 18:28 / No Comments / 129 views

Ce matin, l’Italie a frôlé une tragédie. Un conducteur de bus d’école a failli entraîner dans sa folie, une cinquantaine d’écoliers qu’il devait ramener d’un cours d’éducation physique.

Ressortissant sénégalais, Ousseynou Sy aurait brandi un couteau en menaçant les occupants du bus d’une mort atroce à l’image de ce que vivent les migrants qui traversent la Méditerranée.

Ce comportement étrange et dangereux a poussé un écolier à appeler ses parents qui, à leur tour ont alerté les carabiniers qui se sont aussitôt lancé à la poursuite du Sénégalais qui pourtant, capitalise une expérience de 15 ans en tant que chauffeur. Il travaillait pour Autoguidovie di Crema. L’incident s’est produit sur la route provinciale de Paullese, dans la région de Milan, informent les médias italiens consultés à Dakaractu.

Pris en chasse par les carabiniers, le sieur Sy a été contraint à s’arrêter. Il en a profité pour mettre le feu dans le bus en se servant d’un bidon d’essence qu’il avait à coté de lui. Mais la promptitude avec laquelle les policiers italiens ont agi a évité le pire. Tous les occupants du bus ont été sauvés. Quant à Ousseynou Sy, il a été arrêté et conduit à la caserne de San Donato. Une enquête est déjà ouverte et le Sénégalais est poursuivi pour tentative d’assassinat et enlèvement.

Les écoliers qu’il aurait voulu brûler vifs se sont confiés aux médias italiens et ont raconté leur mésaventure. À les croire, leur chauffeur était dans un état indescriptible et évoquait la mort de ses filles au moment des faits. Selon les potaches interviewés par les médias italiens et qui seraient tous âgés de 13 ans, le ressortissant sénégalais était ému par la situation des migrants et accusait le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini.

D’ailleurs, ce dernier n’a pas tardé à réagir. Le premier policier de l’État italien s’est posé des questions sur les raisons de l’enrôlement dans une société de transport d’écoliers d’un individu qui traîne des casseroles. Il a été fait état que Ousseynou Sy a des antécédents de conduite en état d’ébriété et d’abus sexuels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.