Scroll to Top

Guédiawaye : Le corps sans vie d’El Hadji Dame Diop retrouvé sur la plage de Gadaye, Le rappeur Nit Dof endeuillé

By El Malick Faye / Published on mardi, 19 Mar 2019 15:09 / No Comments / 99 views

La découverte du corps sans vie du sieur El Hadji Dame Diop suscite moult interrogations chez les populations riveraines de la plage de la cité Gadaye, située dans la commune de Wakhinane Nimzatt. Le drame a été constaté hier, vers 07h, par les hommes du lieutenant de police Ismaila Goudiaby, chef du poste de police de la localité.

Le cadavre d’un homme âgé d’une trentaine d’années a été aperçu, hier au petit matin, sur la plage de la cité Gadaye de Wakhinane Nimzatt, sise à Guédiawaye. Cette découverte macabre a provoqué un réveil brutal et douloureux des populations riveraines, qui ont accouru sur les lieux de la tragédie pour tenter d’identifier le défunt, qui jonchait sur le sable fin du rivage.

La découverte a été faite par des joggers, qui sacrifiaient à leur traditionnelle séance d’entraînement physique aux abords de la mer. De fil en aiguille, les habitants apprennent la triste nouvelle, quittent en masse leurs maisons et se rendent en catastrophe sur la plage. Une foule monstre envahit alors les lieux et se perd dans les commentaires les plus vifs que variés. Chacun y va de sa petite idée sur les circonstances du décès du quidam.

Certains penchent pour l’hypothèse d’un décès par noyade lors d’une partie de baignade dans la mer. D’autres soutiennent le contraire et évoquent la thèse d’un sanglant règlement de comptes crapuleux entre les membres de même groupe ou plutôt entre des éléments de gangs rivaux, qui a abouti à un meurtre . Ils fondent leur position sur la nature de la plage en question, qui serait une zone criminogène.

Informés les limiers du poste de police de Wakhinane Nimzatt arrivent sur les lieux, dégagent la foule de curieux et procèdent aux constats d’usage des faits. Ils délimitent auparavant la scène du drame, procède à l’identification du défunt ( El Hadji Dame Diop) et alertent les sapeurs-pompiers de la 13e compagnie d’incendie et de secours. Les soldats du feu se pointent, embarquent le corps sans vie et l’acheminent à la morgue de l’hôpital général de Grand-Yoff, aux fins d’une autopsie pour déterminer la cause du décès. Le défunt est né ne 1990 à Thiaroye. Il exerçait le métier de maçon et était domicilié à Yeumbeul.

Les Echos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

hello